Portrait de Caroline de Rivière

Pour ce travail in situ, j’ai choisi une œuvre de Jean Auguste Dominique Ingres, car, comme moi, il fut élève de ce qui est aujourd’hui l’institut Supérieur des arts de Toulouse. C’est une manière pour moi de lui rendre hommage, de relier l’ancien et le nouveau tout en explorant les chemins de ce que peut être la peinture aujourd’hui.

Cette étude sur le fait pictural consiste ici à regarder une peinture uniquement par son répertoire coloré. J’ai utilisé une forme neutre qui évoque les nuanciers afin de nier les quantités et les formes liées aux couleurs du tableau originel. Je réalise ainsi une expérience sur l’autonomie des couleurs, leurs comportements entre elles et la perception que l’on en a dans l’espace.

Portrait de Caroline de Rivière //

Peinture murale // 338 x 473 cm // Vue de l'exposition Mur #8, isdaT, Toulouse // 2013.