Méta

2- bd.jpg
3.jpg
5- bd.jpg
4- bd.jpg
1-bd.jpg
1-bd.jpg

Vestige, 
Duo Iconosphère, (Rébecca Konforti et Romain Ruiz Pacouret), peintures sur bois, dimensions variables, Pic-Saint-lou, 2022

Depuis le domaine viticole, les vestiges des châteaux de Vivioures et de Montferrand se détachent du haut des reliefs environnants. Il y quelques jours encore, de grandes pierres planes étaient disposées au sol, à l’emplacement exact de l’installation de Rébecca Konforti et Romain Ruiz-Pacouret, comme ayant roulées au bas des collines, en provenance des anciennes habitations seigneuriales.En choisissant de s’inscrire dans le paysage, de le prendre comme cadre et contexte, l’envie de travailler la question des ruines s’est imposée de manière évidente aux artistes. Ils ont investi le lieu de divers éléments architecturaux, aux styles hétéroclites, dont les époques et les provenances se mélangent, faisant de cet ensemble de vestiges fictifs un champ de ruines spatio-temporel. Ces silhouettes d’architecture accueillent des motifs inattendus, un arbre y pousse, un nuage y passe, permettant à un espace autre de se développer au coeur même de ces éléments du bâti. Une manifestation du concept foucaldien de l’hétérotopie, ces localisations et espaces concrets qui deviennent des supports à l’imaginaire, à l’utopie et au rêve. Rébecca Konforti et Romain Ruiz-Pacouret travaillent seuls ou en duo. Ils considèrent que l’individu doit exister en dehors du collectif, et leurs collaborations fonctionnent toujours comme la rencontre de leurs travaux respectifs.                                                                  

 

Victoria Barthelot