Continuum aux Bains-douches

L’installation de l'exposition Continuum se structure à partir d'une grille qui, de par la peinture murale, poursuit sur les murs le motif du quadrillage dessiné par les dalles du plafond. Les œuvres des deux artistes sont installées en vis-à-vis, de part et d'autre du lieu. Elles sont pensées pour se faire écho et se proposent d'ouvrir et de superposer des espaces afin d'en flouer les frontières et ouvrir vers des continuums encore inconnus ….

DSC_0562.JPG
Continuum // 
Installation des travaux de Romain Ruiz-Pacouret
DSC_0516.JPG
Continuum // 
Installation des travaux de Rébecca Konforti

Sur la partie droite de l'exposition, Rébecca Konforti utilise le quadrillage comme trame sur laquelle accrocher la Carte non-exhaustive du pays d'eau qui fut utilisée pour la réalisation de la peinture à l'intérieur de l’œuvre Continuum, œuvre destiné à l'espace public sur l'esplanade des cheveux d'ange à Villemur-sur-Tarn.
Il s'agit ici de questionner l'ombre de l'eau, ou dit autrement, l'essence de l'eau dans le monde, et la place parfois intangible ou insoupçonnée qu'elle a dans nos vies et société. C'est sa part silencieuse.
Pour ce faire, Rébecca Konforti a conçu une carte mentale à différents pôles d'entrées. Elle permet une lecture succincte de la pensée de l'artiste sur le sujet. L'étendue de cette carte a ensuite été délimitée afin de créer un territoire à part entière. De cette manière, un espace mental devient un espace géographique pour pouvoir faire partie d'Umbrea Mundi (le monde de l'ombre), un monde parallèle créer par l'artiste et relaté dans l'une des histoires qu'elle a écrites.

De part et d'autre des murs latéraux, se trouvent des compositions qui traitent de la question de l'espace.

Intrication est une série de sept dessins et de gravures aux techniques mixtes où l'enchevêtrement et la superposition d'espaces questionne la manière dont différentes réalités peuvent cohabiter. C'est une manière de considérer le monde comme un gigantesque conglomérat d’espace de différentes natures qui seraient tantôt enchevêtrés, tantôt superposés, juxtaposés, etc. Cette série fait également office d’éventail des possibles, de prétexte au développement d'un paysage de création et au déploiement de l’imaginaire.

Tous les chemins mènent à la tour est une série potentiellement évolutive réalisée au papier carbone. Elle représente des archétypes d'espaces vides menant à une destination indéfinie. C'est une autre manière de travailler l'enchevêtrement des espaces, mais aussi leur représentation, car le médium en lui-même est un procédé d'impression manuel, couramment utilisé pour la copie de document. Le dessin présenté est en réalité l'image d'une image représentant des espaces dans des espaces.

Au centre de l'exposition, une vitrine présente les recherche sur Moires, un magazine envisagé par Rébecca Konforti comme support de présentation pour ces recherches théoriques. Le premier numéro, encore inachevé, est consacré à la peinture comme porte et comme passage.

Carte non-exhaustive du pays d’eau || 
Installation : Impression numérique sur dos bleu et peinture murale || 
385 x 535 cm || Vue de l’exposition Continuum, Bains-douches, Villemur-sur-Tarn || 
2019  ||  
carte 2 format à imp.jpg

Pour lire la carte de plus près, cliquez sur l'image.

Carte non-exhaustive du pays d’eau ||
Impression numérique sur dos bleu || 
118 x 84 cm ||
2019 ||
DSC_0684.jpg
Intrication // 
Montage de dessins, fusain, craie noir et crayon sur papier //
50 x 65 cm // 
218-2019 //
i1.jpg
Intrication // 
Montage de dessins, fusain, craie noir et crayon sur papier //
50 x 65 cm // 
218-2019 //
i22.jpg
Intrication // 
Montage de dessins et gravure, rayon, pierre noir, eau forte, aquatinte et vernis mou sur papier //
50 x 65 cm // 
218-2019 //
i23.jpg
Intrication // 
Montage de dessins et lithographie, fusain, craie noir et litho en pronto-plate sur papier//
50 x  40  cm // 
218-2019 //
int 6.jpg
Intrication // 
Montage de dessins et monotype, fusain, craie noir et monotype sur papier //
50 x  40  cm // 
218-2019 //
5.jpg
2.jpg

Tous les chemins mènent à la tour //
Dessins au papier carbone sur papier // 29,7 x 21 cm //
Vue de l'exposition Continum, Bains Douches de Villemur-sur-Tarn // 2019 //

Rendez-vous sur : 

https://www.rebeccakonforti.com/tousleschemins

DSC_0500.jpg
20191207_154313.jpg
Moires // Recherches éditoriales // 2019