Portes

L’envie de peindre des portes est apparue dans mon travail à un moment où je me suis senti privé de liberté. Je constatais que même au sein de l’art - terrain d’accueil, de recherche et de pensée - les frontières entre les différents domaines semblaient parfois infranchissables. Je me suis senti être face à multitude de possibilités et de chemins que les conventions ou normes académiques m’empercheraient d’emprunter. De manière plus élargie, cette série m’évoquait également la multitude de choix qui s’offrent à nous chaque jour dans nos sociétés. Elle remet en question la possibilité que nous avons ou non, de passer des portes qui nous semblent fermées.

Cette série de peintures à l’acrylique sur châssis questionne les notions de limitation et de frontière via le symbole de la porte close qui signale autant la présence d’un espace supplémentaire, qu’il annonce une restriction, voir une interdiction quant au franchissement d’un passage. En représentant des portes de différentes origines, j’invite le spectateur à projeter son esprit dans les différents lieux sur lesquels elles ouvrent. 

Avec la réitération du sujet au travers de la série, le motif de la porte devient aussi un motif ornemental et un prétexte à la pratique de la peinture.

Porte #1
Porte #2
Porte #3
Porte #4
Porte #5
Porte #7
Porte #7
Porte #8
Porte #9
Porte #10
Porte #11
Porte #12

Portes //

Acrylique sur toile // dimensions variables // 2014-2015.